FB

Qu’il soit débutant ou expérimenté, tout skieur peut être confronté à une chute et doit donc être correctement protégé. En particulier, le port du casque permet de réduire fortement le risque de traumatisme crânien. N’oubliez pas non plus la crème solaire !

JPEG - 68.2 ko
Portez un casque

Mettez un casque et surtout, faites-le porter par vos enfants. Son efficacité est prouvée en cas de chute ou de choc. Le casque est souvent proposé lors de la location de matériel de ski, n’hésitez pas à le demander.

Téléchargez votre fiche sur le port du casque.

Retrouvez davantage de conseils pour bien choisir votre casque selon trois critères importants : la taille, le confort et la ventilation.

Retrouvez également le témoignage du snowboardeur Xavier de Le Rue sur l’importance du port du casque.


Protégez-vous du soleil

Mettez des lunettes protectrices (catégorie 4) et pensez à vous protéger à l’aide d’une crème solaire.
Vous préviendrez ainsi les risques de lésions oculaires voire de cécité (temporaire) liés à la réflexion des rayons U.V. sur la neige et vous protégerez votre peau des brûlures du soleil.
Evitez les chutes à pied

A pied, sur sol gelé ou enneigé, dans ou hors des zones habitées, le port de crampons anti-verglas est recommandé pour réduire le risque de chute, potentiellement traumatique.

A certaines périodes, lorsque la moyenne montagne est peu ou pas enneigée, de nombreuses portions de sentiers de randonnée peuvent être gelées et nécessiter l’emploi de matériel adapté : piolet, crampons d’alpinisme, corde, ou simples crampons anti-verglas.